Bissau: le chef présumé de l'attaque d'une caserne en octobre arrêté

Par La rédaction

BISSAU (AFP) - (AFP)

Un militaire bissau-guinéen présenté comme l'instigateur d'une attaque contre une caserne le 21 octobre à Bissau, a été arrêté, a déclaré samedi une source militaire à l'AFP.

"Nous avons arrêté le capitaine Pansau N'Tchama, dirigeant de l'attaque du 21 octobre à Bissau", qui avait été présentée comme une tentative de coup d'Etat par les autorités, a déclaré un porte-parole de l'armée, Ussumane Conaté."Nous sommes en train de le transférer à Bissau", a-t-il ajouté.

Un communiqué confirmant l'arrestation a par ailleurs été lu à la radio nationale.

Un autre porte-parole, le capitaine Bwam Bissora, a déclaré que N'Tchama avait été arrêté avec deux présumés co-instigateurs de l'attaque à Bolama, localité située sur l'île de Bolama, dans l'archipel des Bijagos.

L'attaque survenue dimanche dernier, le 21 octobre, avait fait sept morts, dont six des assaillants.

Les autorités de transition sont elles-mêmes issues du coup d'Etat du 12 avril qui avait renversé le premier ministre Carlos Gomes Junior, entre les deux tours de l'élection présidentielle.Elles ont accusé le Portugal - ancienne puissance coloniale - d'être derrière l'attaque du 21 octobre pour tenter de rétablir Carlos Gomes Junior au pouvoir.