Boko Haram: l'ONU invite les pays de la région à intensifier la lutte

Par La rédaction

Nations unies (Etats-Unis) (AFP)

Le Conseil de sécurité de l'ONU a invité jeudi les pays voisins du Nigeria à intensifier leurs opérations militaires et la coordination de leurs forces contre le groupe Boko Haram.

Dans une déclaration unanime adoptée jeudi, les 15 pays membres "exhortent les pays de la région à renforcer les opérations et la coopération militaire régionale afin de lutter contre Boko Haram plus efficacement et immédiatement".A cet égard, le Conseil "salue l'organisation d'une réunion d'experts à Yaoundé" pour mettre sur pied une force multinationale.

Des dizaines d'experts africains et occidentaux participent depuis jeudi à Yaoundé à une rencontre qualifiée de "cruciale" pour le déploiement d'une force africaine de 7.500 soldats.

Le Conseil "rend aussi hommage à l'aide apportée rapidement par l'armée tchadienne dans la lutte contre Boko Haram au Nigeria".

Les troupes tchadiennes ont lancé depuis mardi une grande offensive terrestre au Nigeria à partir du Cameroun voisin, reprenant aux islamistes la localité nigériane frontalière de Gamboru après de durs combats.

La guerre contre Boko Haram, qui a pris le contrôle de vastes territoires du nord-est du Nigeria et menace les pays voisins, prend une ampleur régionale.Le Niger devrait ainsi rejoindre le Cameroun, engagé depuis plusieurs mois, et le Tchad, mobilisé depuis deux semaines contre les islamistes.

Le Parlement nigérien devrait décider lundi d'envoyer des troupes au Nigeria et ouvrir ainsi un deuxième front dans la guerre régionale contre les islamistes nigérians.