Burkina : trois civils tués dans une attaque dans le Nord

28 août 2019 à 8h13 par AFP

AFRICA RADIO

Trois civils ont été tués mardi après-midi à Kourao, un village dans le nord du Burkina Faso, ont rapporté mercredi à l'AFP des sources sécuritaire et locale.

"Quatre individus armés, à bord de motocyclettes, ont attaqué le village de Kourao, tuant trois civils", a déclaré à l'AFP une source sécuritaire.Kourao est situé dans la commune de Bourzanga, à 45 kilomètres au sud de Kongoussi, dans la province du Bam."Les victimes ont été exécutées dans le village, occasionnant la panique", a précisé un élu local sous couvert d'anonymat, confirmant l'attaque "perpétrée par des terroristes présumés".Plusieurs localités de la province du Bam ont enregistré ces derniers mois des incursions de groupes jihadistes et des exécutions sommaires d'habitants.Fin juin, une dizaine de personnes ont été tuées par des individus armés lors de plusieurs attaques dans trois localités de la commune de Bourzanga.En mai, quatre personnes avaient été assassinées à Zimtenga, à 25km de Kongoussi, lors d'une procession religieuse catholique.Pays sahélien pauvre d'Afrique de l'Ouest, le Burkina Faso s'enfonce depuis quatre ans et demi dans une spirale de violences, attribuées à une douzaine de groupes jihadistes, certains affiliés à Al-Qaïda et d'autres à l'Etat islamique.Les attaques jihadistes, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le nord et l'est du pays, ont fait plus de 500 morts, selon un décompte de l'AFP.L'attaque la plus meurtrière jamais subie par l'armée burkinabè dans sa confrontation avec les groupes jihadistes depuis 2015 a fait 24 morts le 19 août à Koutougou, dans le nord du pays.