CAN: Gabon et Tunisie pour la première place mais sans pression

Par La rédaction

LIBREVILLE (AFP) - (AFP)

Gabon et Tunisie déjà qualifiés, Niger et Maroc déjà éliminés, la dernière journée du groupe C de la CAN-2012, mardi, n'a qu'un seul enjeu: la première place de la poule qui permet de rester à Libreville pour le quart de finale face au 2e du groupe D plutôt que d'aller à Franceville jouer contre le premier.

En cas de nul face à la Tunisie, le Gabon terminera premier au bénéfice de la meilleure différence de buts.

"La Tunisie est prête à jouer contre n'importe qu'elle équipe, dans n'importe quel stade, dans n'importe quelle ville, dans n'importe quel pays (Guinée équatoriale ou Gabon)", a martelé lundi son sélectionneur Sami Trabelsi en réponse aux journalistes qui lui demandaient s'il allait jouer à fond le match contre le Gabon.

"Nous allons jouer avec le même état d'esprit et la même volonté que les deux premier matches, pour réaliser l'exploit de remporter trois matches consécutifs en CAN, ce que la Tunisie n'a jamais réalisé.Mais si on n'y arrive pas, pas de problème", a-t-il insisté.Il a néanmoins convenu qu'il prendrait en compte les cartons jaunes et l'état physique des uns et des autres pour composer son équipe.

"�?a va être un match intéressant, un match magnifique", estimait quant à lui Gernot Rohr, le sélectionneur du Gabon."On a envie de gagner ce match parce qu'on a encore besoin de progresser, besoin de confirmation", a-t-il dit lundi.

"On a aussi très envie de rester à Libreville pour ce magnifique public qui nous a soutenus", avait-il déclaré vendredi après la victoire épique (3-2) contre le Maroc.Il a précisé qu'il ferait "souffler" quelques joueurs et pourrait faire jouer Moïse Brou Apanga, de retour de blessure, qui a manqué les deux premiers matches.

Aucune des deux équipes ne peut d'ailleurs faire de pronostic sur l'adversaire qu'elle rencontrera, le groupe D étant très incertain: Ghana, Mali et Guinée ont tous trois de grosses chances de passer.

La rencontre Niger-Maroc sera, elle, un amical qui devra servir d'expérience pour le futur.Le Niger, dont c'était la première CAN, aimerait bien remporter ses premiers points.Le Maroc d'Eric Gerets veut "construire pour l'avenir" avant d'aborder les qualifications pour la prochaine CAN en 2013, et surtout pour le Mondial brésilien en 2014.