CM 2022 au Qatar : Hayatou et Anouma accusés de corruption

10 mai 2011 à 17h41 par La rédaction

Issa Hayatou et Jacques Anouma sont dans la tourmente. A en croire une enquête du Sunday Times, les deux dirigeants africains auraient reçu 1,5 million de dollars pour voter en faveur du Qatar lors de l'attribution de la Coupe du monde 2022. Une sale affaire.

Décidément, le football africain ne parviendra jamais à se dépêtrer de ses sales manies. Cette fois, ce sont Issa Hayatou et Jacques Anouma, deux des hommes les plus puissants du football africain, qui sont dans le viseur. En cause, des soupçons de corruption qui planent autour de la nomination du Qatar pour l'organisation de la Coupe du monde 2022. Selon le député britannique Damian Collins, en effet, des éléments non encore divulgués d'une enquête de l'hebdomadaire Sunday Times prouvent que le Camerounais Issa Hayatou, vice-président de la FIFA et président de la Confédération africaine (CAF), et un autre membre du comité exécutif, l'Ivoirien Jacques Anouma, (...)

> Lire la suite