Côte d'Ivoire - Dégradation de la Lagune Ebrié: un collectif interpelle le gouvernement

17 février 2021 à 10h30 par La rédaction

AFRICA RADIO

Ce mardi, le « Collectif des Riverains de la Lagune Ebrié » a tenu un point de presse à Abidjan pour informer l'opinion publique sur l'état avancé de dégradation de la lagune Ebrié encore appelée ÈPerles des lagunes'. Risque sécuritaire, risque environnemental, risque économique et sanitaire ont été évoqués...

Suite aux nombreux travaux de remblaiement que subit la Lagune Ebrié de Bietry depuis maintenant 2ans, et ce du fait d’une entreprise privée du nom de Jade Invest, le "Collectif des Riverains de la Lagune Ebrié de Bietry" a décidé de se réunir pour lutter contre l’installation de tous les remblais sauvages qui s’effectuent actuellement aussi bien dans la lagune en zone Bietry qui a perdu près de 30% de sa surface initiale, que dans la lagune de Songon, de Port Bouët et la zone industrielle de Koumassi. Par ailleurs, ce dernier saisi l’occasion d’interpeller l’Etat de Côte d’Ivoire à travers son ministère des affaires maritimes afin que réparation soit faite. 

IMG-20210217-WA0075.jpg (155 KB)

En effet, tous ses travaux de remblaiement ont causé de nombreux dégâts notamment: des terrains inondés car ces remblais sont faits au minimum entre 1m et 2m au-dessus du niveau des terrains actuels des riverains; la déstabilisation de tout l’écosystème naturel qui prive actuellement la lagune de plus d’1/3 de sa surface; des déchets non traités, enfouis par le sable au pied des propriétés des riverains, péril de la lagune Ebrié qui est un environnement naturel qui permet la reproduction de tous les poissons qui viennent s’y reproduire (avec destruction des mangroves) et enfin certains opérateurs économiques qui ne pourront bientôt plus exercer une activité normale à l’instar du Marlin bleu spécialisé dans la pêche sportive qui voit ses nombreuses embarcations bloquer par le remblais.

C’est fort de cela que, « le Collectif des Riverains de la lagune Ebrié de Bietry » conduit par son président Bernard Derrien interpelle l’Etat de Côte d’Ivoire afin que ce dernier qui est le garant du domaine public leur donne des réponses aux questions qu’il se pose. Pourquoi l’Etat ivoirien a-t-il laissé prospérer et à qui profite ces activités de remblaiement sauvage qui détruisent la lagune Ebrié de Bietry depuis 2ans ? 

Écoutons Maitre Koné Elie avocat du « Collectif des Riverains de la lagune Ebrié de Bietry » nous expliquer les raisons de leur action en justice.

 

Juliette Abwa