Côte d'Ivoire: sept morts du choléra à Abidjan

Par La rédaction

ABIDJAN (AFP)

Le choléra a tué sept personnes à Abidjan, capitale économique de la Côte d'Ivoire qui traverse depuis deux mois une grave crise politique, a annoncé jeudi le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

L'épidémie s'est déclarée dans le quartier populaire d'Adjamé (nord d'Abidjan), selon un communiqué du Fonds."A ce jour, 35 cas sont confirmés avec sept décès, ce qui fait un taux de fatalité de 20 pour cent, c'est inacceptable", a déclaré Sylvie Dossou, de l'Unicef Côte d'Ivoire, citée dans le texte.

Quelques 250.000 barres de savon, des kits de traitement du cholera et 3.000 affiches de sensibilisation sur les mesures d'hygiène ont été fournis par l'Unicef et ses partenaires pour lutter contre l'épidémie, est-il ajouté.

Le choléra est une infection intestinale hautement contagieuse.Il se manifeste par de violentes diarrhées et une forte déshydratation.

Depuis la présidentielle du 28 novembre, la Côte d'Ivoire est plongée dans une grave crise opposant les deux présidents proclamés Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara.