Des opposants occupent le toit de l'ambassade de Libye à Londres

16 mars 2011 à 20h16 par La rédaction

LONDRES (AFP)

Des partisans de la rébellion libyenne occupaient mercredi matin le toit de l'ambassade de Libye à Londres, a constaté un journaliste de l'AFP.

Cinq manifestants soutenant la rébellion au colonel libyen Mouammar Kadhafi se trouvaient en milieu de matinée sur le toit de la mission diplomatique, dans le centre de Londres, après avoir remplacé le drapeau y flottant par l'étendard noir, rouge et vert, orné d'un croissant et d'une étoile, en vigueur avant l'arrivée au pouvoir du colonel.

Ce drapeau avait été interdit par le colonel Kadhafi, quand il est arrivé au pouvoir en 1969 après avoir déposé le roi Idriss.

Des policiers parlaient aux manifestants afin de tenter de les convaincre de quitter les lieux, a précisé un journaliste de l'AFP.

Un porte-parole de la police a confirmé à l'AFP qu'un "groupe de quatre ou cinq manifestants ont grimpé sur le toit de l'ambassade de Libye à Londres vers 02H50" (GMT et locales).

Deux autres hommes, âgés de 25 et 26 ans, ont été arrêtés tandis qu'ils tentaient de monter sur le toit, a précisé le porte-parole.

L'ambassade libyenne est le théâtre régulier de manifestations contre le régime Kadhafi.Des opposants ont à plusieurs reprises réussi à remplacer le drapeau y flottant.

L'incident intervient au moment où se poursuivent des discussions aux Nations unies, à New York, sur un projet de résolution visant à imposer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

La proposition est soutenue par Londres, Paris et la Ligue arabe, mais la Chine et la Russie, notamment, sont réticentes.

La riche demeure à Londres de Seif al-Islam, second enfant du colonel Kadhafi, est par ailleurs occupée depuis plusieurs jours par d'autres opposants.La maison, d'une valeur de plus de douze millions d'euros, devrait être rendue "au peuple libyen", selon les occupants.