Deux agriculteurs blancs sud-africains acquittés en appel du meurtre d'un adolescent noir

27 novembre 2020 à 15h25 par AFP

AFRICA RADIO

Deux agriculteurs sud-africains blancs ont été acquittés vendredi en appel du meurtre en 2017 d'un adolescent noir qu'ils soupçonnaient d'avoir volé des tournesols, un drame qui avait provoqué des émeutes dans la région reculée du Nord-Ouest.

Reconnus coupables en première instance, Pieter Doorewaard et Philip Schutte avaient été condamnés respectivement en mars 2019 à 18 ans et 23 ans de prison pour le meurtre et l'enlèvement de Mathlomola Mosweu, 15 ans, qu'ils disaient avoir surpris en train de voler des plants près de la bourgade de Coligny (nord-ouest).Libérés sous caution huis mois plus tard, ils ont saisi la Cour suprême d'appel qui a statué vendredi en leur faveur, estimant que l'accusation n'avait pas démontré leur culpabilité "au-delà du doute raisonnable"."Les deux prévenus sont déclarés non coupables et acquittés", selon l'arrêt de la Cour consulté par l'AFP. L'adolescent est décédé après une chute d'un véhicule conduit par les deux hommes, qui lui a brisé le cou.Les deux accusés ont eux toujours affirmé que l'adolescent avait sauté du camion alors qu'ils le conduisaient au commissariat de police. Mais le tribunal de première instance avait jugé Philip Schutte coupable de l'avoir volontairement jeté du véhicule.Le drame avait provoqué une onde de choc dans cette région rurale. Coligny avait été le théâtre d'émeutes et de pillage de magasins appartenant à des Blancs.Plus d'un quart de siècle après la fin du régime de l'apartheid, qui a séparé pendant des décennies la majorité noire et la minorité blanche, les tensions raciales persistent en Afrique du Sud, en particulier dans les zones agricoles.