Egypte: la distribution d'essence s'améliore mais la situation reste tendue

Par La rédaction

LE CAIRE (AFP) - (AFP)

La distribution de carburant s'est améliorée jeudi en Egypte après plusieurs jours de ruée sur les stations-service qui a provoqué, selon la presse, un mort et plusieurs blessés dans des altercations.

De nombreuses stations du Caire, à court d'essence et de diesel depuis dimanche, ont recommencé à accueillir les clients, et les files d'attente qui s'étaient multipliées ces derniers jours se sont résorbées, selon un correspondant de l'AFP.

La presse se faisait également l'écho d'une embellie partielle entamée mercredi, à la suite d'engagements des autorités de faire en sorte que la situation revienne à la normale.

"Amélioration limitée dans la crise de l'essence et du gaz domestique au Caire, mais elle se poursuit en province", titrait le journal gouvernemental Al-Akhbar.

Le quotidien relevait notamment que les qualités d'essence les moins chères (indice d'octane 80 et 90) restaient introuvables dans certains endroits, comme le gouvernorat de Qalioubiya, au nord du Caire.

Le quotidien indépendant al-Masri al-Yom a rapporté que sept personnes ont été blessées dans des bagarres devant les stations d'essence à Daqahliya, dans le delta du Nil.

Le journal al-Chourouq faisait état de son côté d'une personne tuée par balle près de Helwan, au sud du Caire, dans des tirs entre le personnel d'une station et des chauffeurs de taxi excédés.

Des professionnels du secteur contactés par l'AFP ont confirmé une reprise des livraisons et de la distribution, tout en soulignant qu'elles étaient irrégulières suivant les régions et les types de carburants, et en restant prudents pour les jours qui viennent.