Elections au Nigeria: réunion d'urgence de la Commission, possible report

Par AFP

AFRICA RADIO

La Commission nationale électorale indépendante du Nigeria se réunissait en urgence dans la nuit de vendredi à samedi, ce qui laissait craindre un report du scrutin présidentiel prévu samedi.

Les médias locaux annonçaient déjà vendredi soir le report des élections présidentielle et législatives qui doivent se tenir le même jour, avant toute déclaration officielle.La réunion a débuté moins de huit heures avant l'ouverture prévue des bureaux de vote dans ce pays de 190 millions d'habitants.De nombreuses sources proches des deux partis principaux ont confirmé à l'AFP que des discussions étaient en cours dans la nuit dans les bureaux de la Commission à Abuja, la capitale fédérale, ajoutant qu'une conférence de presse aurait lieu "très prochainement". Chaque camp s'accusait d'être responsable d'un potentiel report. L'opposition assurait que le scrutin ne pouvait se tenir dans de nombreux Etats du pays, ceux-ci n'ayant pas reçus les bulletins de vote.Le parti au pouvoir estimait qu'il s'agissait d'un sabotage de l'opposition.Les deux précédentes élections, en 2011 et 2015, avaient été reportées plusieurs jours en amont, pour des raisons logistiques. Les Nigérians sont appelés aux urnes samedi pour élire leur président, au cours d'un scrutin qui s'annonce très serré entre les deux favoris, dont le président sortant Muhammadu Buhari.Près de 84 millions d'électeurs sont attendus dans les quelques 120.000 bureaux de vote qui devraient ouvrir dès 8H00 locales (7H00 GMT) à travers tout le pays.Les 360 sièges de la Chambre des représentants et les 109 du Sénat doivent être également renouvelés dans le pays le plus peuplé du continent.