Eruption en RDC: les Congolais qui ont fui au Rwanda rentrent chez eux (TV publique)

Par AFP

AFRICA RADIO

Des milliers de Congolais qui ont fui Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) vers le Rwanda après l'éruption du volcan Nyiragongo dans la nuit, rentraient chez eux dimanche matin, selon les médias publics rwandais.

Entre 5.000 et 7.000 personnes avaient traversé la frontière pour être accueillies dans des écoles et des lieux de culte au Rwanda, selon la Rwanda Broadcasting Agency (RBA), qui diffuse la télévision publique. "Actuellement, les citoyens de la RDC qui avaient trouvé refuge au Rwanda suite à l'éruption du volcan Nyiragongo continuent de regagner leur pays", a indiqué dimanche matin sur Twitter la RBA. Le Nyiragongo, qui surplombe Goma, est entré en éruption samedi soir, poussant le gouvernement congolais à ordonner l'évacuation de la ville dont les habitants fuyaient en masse, notamment vers le Rwanda.Dimanche matin, la coulée de lave avait cessé sa progression pour s'immobiliser dans les faubourgs nord-est de Goma et les gens commençaient à regagner leur domicile. "Dieu merci l'éruption volcanique s'est tranquilisée au nord de l'aéroport de Goma, les populations parties retournent doucement au bercail à Goma", a confirmé sur Twitter Vincent Karega, l'ambassadeur du Rwanda en RDC. RBA avait posté des photos montrant de nombreuses personnes en marche, portant pour certaines des valises ou des matelas, et arrivant dans la ville frontière de Rubavu (anciennement Gisenyi), côté Rwanda. Sur place, un vidéaste de l'AFP a pu constater l'arrivée de milliers de personnes. "Certains congolais qui se sont confiés à RBA se réjouissent de l'accueil chaleureux dont ils ont bénéficié au Rwanda en toute sécurité", a souligné RBA. RBA précise, dans un tweet en kinyarwanda, que, dimanche matin, '"il n'y avait pas de signe visible d'éruptions sur la montagne depuis la ville de Gisenyi mais il y avait beaucoup de fumée dans l'air."