Exploitation de bauxite en Guinée: des investissements chinois annoncés

21 août 2011 à 9h05 par La rédaction

CONAKRY (AFP) - (AFP)

Le groupe public chinois China Power Investment Corporation, spécialisé dans la production de l'énergie, a l'intention d'investir en Guinée plus de 6 milliards de dollars (plus de 4 milliards d'euros) pour l'exploitation de la bauxite, a annoncé samedi à Conakry un de ses responsables.

China Power Investment (CPI) "a l'intention d'investir dans l'exploitation de la bauxite dans la région de Boffa (ouest de la Guinée) plus de 6 milliards de dollars dans les prochaines années", a déclaré à la télévision d'Etat guinéenne Yu Dehui, vice-président du groupe et chef d'une délégation de la société qui a été reçue par le président guinéen Alpha Condé.

"Nous sommes ici pour présenter aux nouvelles autorités guinéennes notre projet de construction d'une usine de production de bauxite et d'alumine.C'est un projet très important, en deux phases", a ajouté M. Yu, selon lequel la première phase permettrait de "produire 4 millions de tonnes d'alumine et la seconde 8 millions de tonnes par an".

"C'est un investissement qui nécessite de gros efforts de 6 milliards de dollars", mais le groupe pourrait "aller au-delà de 10 milliards" de dollars (près de 7 millions d'euros), a indiqué le vice-président de CPI.

D'après lui, le projet, en cours de discussions, devrait faire travailler "directement et indirectement des dizaines de milliers de personnes" en Guinée, premier pays exportateur mondial de bauxite, un minerai d'où est extrait l'aluminium.

Chinois et Guinéens vont se retrouver mi-septembre pour "essayer de s'entendre et signer une convention", en espérant qu'un accord permettrait le début des travaux de construction de l'usine en décembre, a de son côté indiqué à la télévision Ousmane Kaba, ministre conseiller à la présidence guinéenne pour les questions stratégiques.

CPI est un des plus gros producteurs d'électricité au monde, d'après des sources économiques.

La Guinée est dotée de ressources naturelles considérables.Selon certaines estimations, ce pays ouest-africain contient à lui seul plus du quart des réserves mondiales de bauxite, les multinationales se disputent ses énormes réserves de fer mais la population peine à profiter de ce potentiel minier considérable.