Famine en Afrique: le FMI prêt à aider "autant que possible"

24 août 2011 à 15h13 par La rédaction

WASHINGTON (AFP) - (AFP)

Le Fonds monétaire international a indiqué mercredi qu'il se tenait prêt à "contribuer autant que possible à l'effort international d'assistance" à la Corne de l'Afrique, où des dizaines de milliers de personnes sont mortes de faim cette année.

"Au nom du FMI, je voudrais faire part aux pays affectés par cette tragédie humaine de notre grande préoccupation, et souligner l'engagement du Fonds à contribuer autant que possible à l'effort international d'assistance", a indiqué la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, dans un communiqué.

"Nous travaillons en lien étroit avec les pays de la région qui sont touchés, dans nos domaines de savoir-faire, notamment en ce qui concerne l'évaluation des conséquences économiques des événements et des besoins de financement qui en découlent", ajoute Mme Lagarde.

"Le FMI se tient prêt à fournir une assistance financière aux pays touchés, à la fois en augmentant son soutien accordé par le biais de ses programmes déjà en place, et, en cas de besoin, par le biais de notre facilité de de crédit rapide", précise-t-elle.

Cet instrument permet d'apporter rapidement une aide financière aux pays à faible revenu qui se heurtent à un problème immédiat de balance des paiements.

Mme Lagarde indique que le Fonds "examine actuellement des demandes d'assitance supplémentaires de la part de Djibouti et du Kenya", deux pays déjà aidés par le Fonds.

La sécheresse qui sévit actuellement en Afrique de l'Est est la pire depuis 60 ans.Elle a déjà fait des dizaines de milliers de morts et menace 12 millions de personnes en Somalie, au Kenya, en Ethiopie, à Djibouti, au Soudan et en Ouganda.