Gambie: le président Adama Barrow lance son propre parti politique

31 décembre 2019 à 18h25 par AFP

AFRICA RADIO

Le président gambien Adama Barrow a lancé mardi son propre parti politique, posant un geste qui l'affranchit un peu plus de la coalition qui lui avait permis de remporter il y a trois ans la présidentielle dans ce petit pays anglophone d'Afrique de l'Ouest.

Le chef de l'Etat a formellement enregistré la nouvelle formation, le National People's Party (NPP), dont il est le dirigeant, auprès de la Commission électorale indépendante, a indiqué à l'AFP le porte-parole de cette institution.L'annonce intervient alors que les relations entre M. Barrow et son ancien parti, le Parti démocratique uni (UDP), le plus important du pays, se sont détériorées et deux semaines après que des milliers de manifestants aient réclamé qu'il quitte le pouvoir après trois ans comme il s'y était engagé.Investi par une coalition de l'opposition pour défier le président Yahya Jammeh, qui dirigeait l'ancienne colonie britannique d'une main de fer depuis 22 ans, Adama Barrow a remporté la présidentielle du 1er décembre 2016. Il avait prêté serment le 19 janvier 2017, alors que Yahya Jammeh se résignait à partir en exil après une intervention politico-militaire régionale.L'accord de coalition stipulait que M. Barrow démissionne de sa formation, l'UDP, pour se présenter à l'élection en tant qu'indépendant, et qu'il organise après trois ans une nouvelle élection à laquelle il ne pourrait pas se présenter.Une partie de la coalition a accepté en septembre qu'il aille au bout de son mandat de cinq ans. Mais deux des partis membres, dont l'UDP, n'ont pas adhéré à ce changement.Disposer de sa propre formation devrait permettre à M. Barrow de se présenter sous ses propres couleurs lors des prochaines échéances électorales, selon les observateurs.