GB: Un homme accusé d'avoir diffusé une vidéo de Boko Haram placé en détention

12 novembre 2020 à 18h06 par AFP

AFRICA RADIO

Un homme de 43 ans accusé d'avoir diffusé sur WhatsApp une vidéo du groupe jihadiste Boko Haram, actif au Nigeria, a été placé en détention jeudi par la justice britannique.

Shakil Chapra, qui habite Slough (ouest de Londres), a comparu en audience préliminaire devant le tribunal londonien de Westminster Magistrates. Accusé d'avoir diffusé des publications terroristes le 11 septembre 2019, il a été placé en détention provisoire en attendant son procès le 20 novembre. Depuis juillet 2013, le groupe jihadiste Boko Haram, qui opère principalement dans le nord-est du Nigeria, est considéré par le gouvernement britannique comme une organisation terroriste interdite. Selon l'ONU, le conflit provoqué par Boko Haram a fait au moins 36.000 morts et a déplacé environ deux millions de personnes depuis 2009.L'organisation jihadiste a entre autres revendiqué l'enlèvement de 276 écolières en 2014 dans la ville reculée de Chibok (nord-est du Nigeria), suscitant une indignation mondiale qui avait attiré l'attention sur ses activités.Le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, qui a prêté allégeance au groupe de l'Etat islamique en 2015, enregistre fréquemment des messages vidéo.Les combattants du groupe Etat Islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap), branche de Boko Haram affiliée à l'EI, opère également dans la région reculée du lac Tchad, où se rencontrent Nigeria, Tchad, Cameroun et Niger.