Génocide rwandais: la Norvège prolonge la détention provisoire d'un suspect

16 août 2011 à 9h36 par La rédaction

OSLO (AFP) - (AFP)

Un tribunal norvégien a annoncé mardi avoir prolongé de trois mois la détention provisoire de Sadi Bugingo, un Rwandais de 46 ans soupçonné "de meurtres et de complicité de meurtres" lors du génocide en 1994 et arrêté dans le pays scandinave début mai.

Le tribunal de Bergen (ouest) a décidé lundi que Sadi Bugingo pourrait être détenu jusqu'au 7 novembre, a déclaré à l'AFP une responsable du tribunal.

Recherché par la justice rwandaise, Sadi Bugingo a été arrêté le 3 mai à Bergen, où il réside avec sa famille depuis 2002.

Selon le journal rwandais New Times, il est soupçonné de meurtres de Tutsis à l'économat général du diocèse de Kibungo, dans l'église baptiste de Kibungo, ainsi que dans plusieurs autres régions du Rwanda.

Le suspect nie les faits qui lui sont reprochés, avait déclaré son avocat norvégien au moment de son arrestation.