Guinée: deux morts dans des manifestations violentes à Conakry

Par La rédaction

Conakry (AFP)

Deux personnes ont été tuées et au moins 33 autres légèrement blessées lors d'émeutes mardi à Conakry, provoquées par des habitants en colère contre l'absence d'électricité dans une partie de la capitale guinéenne et de ses banlieues, a appris l'AFP de source policière et auprès de témoins.

Le premier mort est un civil tué "dans un accident de la circulation", selon la police - une version contestée par ses proches - le second un jeune gendarme tué par une pierre lancée par un manifestant.