L'Egypte demande un prêt de 4,8 milliards de dollars au FMI

22 août 2012 à 14h19 par La rédaction


LE CAIRE (AFP) - (AFP)

L'Egypte a demandé mercredi un prêt de 4,8 milliards de dollars au Fonds monétaire international, plus élevé que les 3,2 milliards initialement envisagés, a indiqué le gouvernement égyptien à l'issue d'entretiens avec la directrice générale du FMI Christine Lagarde.

Ce dossier a été au centre d'une visite au Caire de Mme Lagarde qui a notamment rencontré le président islamiste Mohamed Morsi et son Premier ministre Hicham Qandil.

"Les termes originaux portaient sur 3,2 milliards de dollars (mais) nous avons parlé d'une augmentation jusqu'à 4,8 milliards, peut-être plus", a déclaré M. Qandil lors d'une conférence de presse avec Mme Lagarde.

M. Qandil a souhaité que ce prêt puisse être signé avant la fin de l'année.

"Les autorités ont indiqué que l'Egypte souhaitait que le FMI soutienne financièrement le programme économique de l'Egypte pour aider le pays à se rétablir", a pour sa part indiqué Mme Lagarde dans un communiqué.

Lors de la conférence de presse elle a ajouté qu'elle avait été "très impressionnée par la stratégie et l'ambition exposées durant les entretiens" par MM.Morsi et Qandil.

Elle a toutefois souligné que "nous ne sommes pas entrés dans les détails" du prêt et du programme de mesures qui soit l'accompagner.

"Le Premier ministre a ses vues et un montant à l'esprit, qui font clairement partie du dialogue que nous devons avoir", a-t-elle déclaré.