L'Elysée confirme la mort d'Abou Zeid, "un des principaux chefs d'Aqmi" 

23 mars 2013 à 12h23 par La rédaction

PARIS (AFP) - (AFP)

Le président François Hollande "confirme de manière certaine la mort d'Abdelhamid Abou Zeid survenue lors des combats menés par l'armée française dans l'Adrar des Ifoghas au nord du Mali, à la fin du mois de février", a annoncé samedi l'Elysée dans un communiqué.

"Cette disparition de l'un des principaux chefs d'Aqmi marque une étape importante dans la lutte contre le terrorisme au Sahel", ajoute la présidence de la République.