L'Italie accueille Meriam, la Soudanaise chrétienne condamnée à mort

Par La rédaction

Rome (AFP)

La Soudanaise qui avait été condamnée au Soudan à 100 coups de fouet pour adultère et à mort par pendaison pour apostasie est arrivée jeudi matin à Rome sur un vol du gouvernement italien.

Meriam Yahia Ibrahim Ishag, qui a atterri peu après 09h30 (07h30 GMT) à l'aéroport militaire de Roma-Ciampino, est accompagnée de sa famille, ainsi que du vice-ministre italien des Affaires étrangères Lapo Pistelli.

Elle a été accueillie sur le tarmac par le Premier ministre Matteo Renzi, son épouse et la ministre des Affaires étrangères Federica Mogherini.M. Pistelli, qui suit le dossier depuis ses débuts, avait déjà rencontré la jeune femme le 3 juillet dernier à Khartoum.

Mme Ishag, 27 ans, avait trouvé refuge fin juin à l'ambassade des Etats-Unis après l'annulation de sa condamnation à mort pour apostasie.

Née d'un père musulman et d'une mère chrétienne orthodoxe, qui l'a élevée dans sa confession après le départ du père quand elle avait 5 ans, Mme Ishag s'est convertie au catholicisme juste avant d'épouser son mari chrétien fin 2011, selon l'archevêché catholique de Khartoum.

Déjà mère d'un garçon de 20 mois, elle a accouché fin mai d'une fille en prison.