La chasse aux milliards de Bill Gates et Warren Buffett

Par La rédaction

Mardi dernier, Warren Buffet et Bill Gates ont déclaré qu'ils allaient se rendre en Chine pour convaincre plusieurs milliardaires de donner une partie de leur fortune. Cela s'inscrit dans un projet lancé en 2009 et visant à réunir 600 Milliards de dollars pour les redistribuer à des �?uvres caritatives.De Microsoft à la fondation GatesAu début, cela pouvait paraitre comme une blague, les journaux annonçaient que Bill Gates, le premier milliardaire de l'informatique, voulait redonner 90% de sa fortune en ouvres caritatives. Nous étions en 2009, en pleine crise économique, et les grandes fortunes voyaient leurs réserves fondre en bourse ou disparaître d'entre les mains du « magicien » Madoff. Mais depuis on a pu saisir toute la réalité du projet. Non content d'annoncer qu'il renonçait à la majeure partie de sa fortune Mr Microsoft s'est mit à enjoindre les autres nantis des Etats-Unis à faire de même. Il était vite rejoint par une autre star des classements Forbes : Warren Buffet.Les deux compères milliardaires allaient donner un nom à leur projet : « Giving Pledge », littéralement « promesse de dons ». Ensemble ils ont fait la tournée des (très) riches américains et ont entrainé 40 d'entre eux dans leur sillon. Etait-ce une manière de se racheter une conduite après avoir profité d'un système qui rend les uns de plus en plus riche pendant que les autres s'appauvrissent ? Quoi qu'il en soit, certaines des plus grandes fortunes des Etats-Unis ont cédé aux arguments de nos deux ambassadeurs. Tournée internationaleLa Chine est actuellement un des pays qui comptent le plus de milliardaires avec les Etats-Unis. Ce n'est donc pas innocemment que messieurs Gates et Buffett s'y sont rendus cette semaine. Mais ce pays n'est que le premier d'une longue tournée qui devrait les mener en Inde puis en Europe. Le but n'est pas que les milliardaires se délestent de leur fortune à l'intention de la Fondation Gates. Ceux qui le voudront, à l'image de Warren Buffet, le pourront. Mais chacun est libre de donner à la cause qui lui tient le plus à c�?ur. Sur le site de The Giving Pledge, il est rappelé qu'Il s'agit d'un engagement moral, non pas d'un contrat légal. Il ne s'agit pas de mise en commun de l'argent ou de soutenir un ensemble particulier de causes ou d'organisations.Laissons le mot de la fin Jack Ma, fortuné de l'internet Chinois, publié dans Libération : « Quand vos revenus nets dépassent un certain seuil, ce n'est plus de votre argent qu'il s'agit mais de l'argent que la société vous a donné, il est alors de votre responsabilité de le reverser à une bonne cause. »PS : Si vous avez quelques milliards en trop, vous savez donc à présent à qui vous adresser. Pour les autres rappelons que le Pakistan a d'urgence besoin d'aide et quelques dizaines d'euros seront déjà un pas vers la reconstruction. Quelques liens : _ Projet �??Givin Pledge�?� : http://givingpledge.org/_ Aidez le Pakistan avec ACTED : http://tinyurl.com/3agy35w_ Aidez le Pakistan avec CARE : http://tinyurl.com/39kh3a8_ Aidez le Pakistan avec l'Unicef : http://tinyurl.com/3xq4haa_ Aidez le Pakistan avec Action contre la Faim : http://tinyurl.com/2e9povt_ Aidez le Pakistan avec Solidarité international : http://tinyurl.com/244th95_ Aidez le Pakistan avec la Croix-Rouge : http://tinyurl.com/28lymqm