Le pétrole sud-soudanais pourra continuer à transiter par le Soudan

Par La rédaction

Khartoum (AFP)

Le président du Soudan Omar el-Béchir a assuré mardi que le pétrole sud-soudanais pourrait continuer à transiter par les oléoducs soudanais afin d'être exporté, mettant fin à trois mois d'incertitude pour ces deux pays pauvres dépendant du pétrole.

A la clôture d'un sommet à Khartoum avec son homologue sud-soudanais Salva Kiir, M. Béchir s'est engagé à respecter tous les accords signés entre son pays et le Soudan du Sud, soulignant que cela comprenait "le transit de pétrole sud-soudanais par les infrastructures soudanaises".

Accusant Juba de soutenir des rebelles sur son territoire, Khartoum avait menacé en juin d'interrompre le transport de brut, dont le Sud détient 75% des réserves depuis la partition en juillet 2011 mais qui ne peut être exporté sans transiter par les infrastructures du Nord.

L'ultimatum, reporté deux fois, devait prendre fin vendredi.

Les revenus générés par le pétrole extrait au Soudan du Sud et exporté via le Soudan représentent, selon les spécialistes, des milliards de dollars et constituent l'une des seules sources de devises de ces deux pays.