Le Soudan "suspend" la diffusion de la BBC FM en arabe

Par La rédaction

KHARTOUM (AFP)

Le Soudan a "suspendu" dans la nuit de dimanche à lundi la diffusion dans le pays du service arabe de la BBC sur les ondes FM, pour des raisons qui "n'ont rien à voir avec le contenu" de la programmation, ont indiqué des responsables et constaté l'AFP.

De hauts responsables soudanais avaient indiqué à l'AFP à la mi-juillet qu'ils envisageaient de cesser la diffusion de la programmation arabe de BBC FM, relayée par quatre antennes dans le nord du pays, s'ils ne parvenaient pas à résoudre leur différend d'ici la fin de l'accord entre les deux parties, le lundi 9 août.

Les autorités soudanaises reprochent à la célèbre radio d'avoir fait entrer illégalement au pays du matériel technique par la valise diplomatique britannique, selon ce communiqué.

Khartoum reproche aussi à la "Beeb" d'avoir mené des activités de formation via son service BBC Trust sans obtenir au préalable un "accord final" avec le ministère.

Enfin, le gouvernement soudanais reproche à la BBC diffuser à partir de Juba, la capitale de la région semi-autonome du Sud-Soudan, sans avoir obtenu l'approbation du gouvernement central de Khartoum.

Peu après minuit, les fréquences FM de plusieurs stations de radios étaient audibles dans la capitale soudanaise, mais pas celle de BBC-FM en arabe (91 FM), selon un journaliste de l'AFP sur place et des auditeurs consultés.

"La suspension n'est pas du tout liée aux nouvelles diffusées par la BBC en provenance du Soudan", a souligné le ministère de l'information dans son communiqué.La BBC FM est l'une principales sources d'information au Soudan, plus grand pays africain comptant 40 millions d'habitants dont la majorité s'exprime en arabe.

Un groupe de défense pour le maintien au Soudan de la diffusion du service arabe de la BBC-FM avait vu le jour récemment sur Facebook.