Le torchon brûle entre Kader Keita et la presse ivoirienne

Par La rédaction



Dans des déclarations rapportées par nos confrères de Sport-ivoire, l'ancien Lyonnais prévient les journalistes : "Je mets tout journal au défi, celui qui écrit sur moi, qu'il ne mette pas son nom en bas (Ndlr qu'il ne signe pas de son nom), sinon je vais le ni... Je ne parle plus à la presse." Le ton se veut clair et témoigne de la rupture entre le joueur et une partie de la presse ivoirienne. On se rappelle de la bagarre déclenchée par l'ailier de 32 ans contre un journaliste de la presse people dans une boîte de nuit d'Abidjan en septembre 2012 après la rencontre Côte d'Ivoire-Sénégal (4-2) dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2013. (...)

> Lire la suite