Les Blacks offrent une leçon aux Français

Par La rédaction

On l'annonçait comme le choc du weekend. Le match Nouvelle-Zélande / France a en effet provoqué un séisme mettant bien en avant la faille des Bleus : la défense. Car si dans les dix premières minutes les français attaquent et renvoient les Blacks dans leurs 22 mètres, la bête noire des néo-zélandais se fait vite rappeler qu'ici elle est en terre ennemie�?� Une contre-attaque néo-zélandaise et c'est l'avalanche d'essais : Thompson, Jane et Dagg défilent chacun à leur tour derrière l'en-but français�?� Les plaquages des Bleus n'étant qu'illusions. Les supporters quant à eux hurlent de joie sur fond de Haka : la revanche de 2007 a bel et bien sonnée. En 40 minutes de jeu les hommes de Marc de Lièvremont ne marquent que 3 petits points. Une pénalité qui sauve l'honneur comme elle peut juste avant la mi-temps. Si les Bleus ont tenté de se remotiver dans les vestiaires, le talentueux Dan Carter les surprend dès le retour sur le terrain en allant aplatir le 4ème essai des Blacks. Piqué au vif les rugbymen français se reprennent grâce à une échappée de Mermoz qui marque son premier essai de la compétition. Yachvili lui s'empare d'un moment de flottement à la sortie d'une mêlée pour servir Trinh-Duc qui réduit le score à 32-17. Vexés les néo-zélandais décident de ne rien lâcher et de mettre le point final à cette rencontre. Par le biais d'une merveilleuse action collective, Sony Bill Williams finit d'achever le XV de France avec un 5ème essais. Score final : 37-17. Aïe.La France n'a encore rien perdu. Cette défaite l'avantageant pour la suite : Angleterre en quart, puis l'France ou les Pays de Galles en demie. Rien de nouveau pour le XV de France qui en est capable. Ce détail avait d'ailleurs fait polémique avant le match, mais au vu de leur sursaut d'orgueil en seconde mi-temps les Bleus ont bien tenté de battre les monstrueux Blacks. Mais le ma était fait. Ont dit que ces derniers jouent en noir car ils portent le deuil de leurs adversaires. Celui de la France n'est pas encore à l'heure du jour, un seul point glané face au Tonga le 1er octobre leur ouvre la voie au quart de finale. Rendez-vous en finale ?Marion FERRERE