Libye: un policier blessé dans l'explosion de sa voiture

Par La rédaction

Benghazi (Libye) (AFP)

Un officier de police a été grièvement blessé dans la nuit de vendredi à samedi par l'explosion d'une bombe artisanale à Benghazi, dans l'est de la Libye, a déclaré à l'AFP un responsable de sécurité.

"Le colonel de la police Faouzi al-Oujli a été grièvement blessé lors de l'explosion d'un engin explosif placé dans son véhicule", a indiqué le porte-parole des services de sécurité de la ville, le colonel Mohamed al-Hijazi.

"M.Oujli, qui était dans un état critique, a été conduit à l'hôpital", a-t-il ajouté.
Selon lui, "Faouzi al-Oujli rentrait à Benghazi en provenance de la ville de Sehba (sud) pour rendre visite à sa famille".

"Les mêmes procédés utilisés dans d'autres attentats commis contre d'autres officiers -bombe artisanale placée dans le véhicule- ont été employés", a-t-il précisé.

"Ces attentats sont bien maîtrisés et systématiques, ce qui indique que les officiers de police et l'armée sont suivis", a signalé M. Hijazi.

Berceau de la révolution libyenne, Benghazi vit depuis plusieurs mois au rythme des explosions, attentats et attaques contre les services de sécurité, dévoilant l'incapacité des autorités à mettre sur pied des forces de sécurité efficaces.

Ces violences se sont intensifiées ces derniers temps, avec notamment l'assassinat le 27 juillet à Benghazi d'Abdessalem al-Mesmari, un avocat et militant politique, ainsi que de plusieurs officiers de la police et de l'armée.Ces attaques sont généralement attribuées aux islamistes radicaux bien implantés dans la région orientale du pays.