Actualité

Mady Touré de nouveau candidat pour la présidence de la FSF

06 janvier 2021 à 09h59 Par Stéphanie Hartmann
C'est la deuxième fois que président-fondateur de l'académie Générations Foot se présente. Mais, en l'absence d'Augustin Senghor, dont la candidature à la présidence de la Caf pourrait être validée, Mady Touré deviendrait favori pour lui succéder. Nous en parlons avec Talla Fall, chargé de communication du club Générations Foot.

Mady Touré va briguer le poste de président de la Fédération Sénégalaise de Football à la prochaine élection. Qu'est-ce qui a motivé cette décision ?

« Mady a fait trente ans dans le football sénégalais. Il s'était déjà porté candidat en 2013, et est arrivé deuxième derrière le président Augustin Senghor. Tout le monde nous attendait en 2017, mais nous avons préféré passer notre tour et nous préparer pour 2021. Générations Foot a cumulé les bons résultats ces dernières années, nous voulons porter le football sénégalais à un niveau supérieur. »

Dans son communiqué, Mady Touré évoque la nécessité d'une rupture. Fait-il le constat de l'échec d'Augustin Senghor à la tête de la Fédération ?

« Non, il y a eu des acquis. Le Sénégal a été présent en Coupe du Monde et en finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Nous voulons consolider ces acquis. Faire entrer le Sénégal au Panthéon des grandes, et faire des clubs sénégalais des entités économiques fortes. Il faut remarquer que nous manquons aussi d'infrastructures. Par exemple, il n'y a pas de stade dans la capitale pour jouer les compétitions internationales. Il faut aller à Thiès. »

Cela fait dix ans maintenant qu'Augustin Senghor règne sur la fédération sénégalaise de football. Il est candidat à la présidence de la Caf. Cette candidature est-elle une opportunité pour la candidature de Mady Touré ?

« D'abord, nous accompagnerons et nous soutiendrons Augustin Senghor de manière sincère pour qu'il puisse atteindre son objectif. Je ne pense pas qu'après douze ans [à la tête de la fédération sénégalaise de football], il ait envie de briguer un quatrième mandat. »

Générations Foot est connu pour dénicher les pépites de demain. Le club est un poids lourd de la ligue sénégalaise. Quelles sont les recettes du succès ?

« Les recettes du succès, ce n'est que le travail, la rigueur et l'envie de réussir. Nous avons fait énormément de sacrifices, nous avons parfois dormi sur des cartons quand il fallait venir en France rencontrer des partenaires. Comme dit Mady Touré, il a créé Générations Foot avec une table et deux ballons. Aujourd'hui, nous récoltons les fruits de notre travail. Nous pouvons être fiers d'avoir formé un garçon comme Sadio Mané. Nous n'avons jamais eu l'objectif de gagner de l'argent avec Générations Foot. Nous avons toujours réinvesti l'argent des transferts dans le projet. »

Le championnat vient de reprendre au Sénégal. Quelles sont les ambitions du club pour cette saison ?

« Nous pouvons espérer de bons résultats mais nous ne sommes qu'à la première journée. »

Des propos recueillis par Stéphanie Hartmann.