Mali: les deux journalistes français enlevés retrouvés morts (Quai d'Orsay)

2 novembre 2013 à 18h00 par La rédaction


Bamako (AFP)

Deux journalistes français de Radio France Internationale (RFI) qui étaient en reportage à Kidal (nord-est du Mali) ont été enlevés samedi par des hommes armés, a appris l'AFP de sources militaires et sécuritaires maliennes.Ils ont été retrouvés morts, selon le Quai d'Orsay.

"Deux journalistes de RFI ont été enlevés ce samedi par des hommes armés en centre-ville" de Kidal, a déclaré une source sécuritaire malienne, information confirmée par une source militaire.

"Les deux journalistes étaient en reportage.Ils avaient chacun un appareil d'enregistrement et avaient avaient rendez-vous vers la Banque malienne de solidarité (BMS) de Kidal, ils ont été enlevés par des hommes armés qui ont quitté la ville avec eux", a précisé la source militaire.

Radio France Internationale (RFI) a confirmé l'enlèvement en début d'après-midi de deux de ses journalistes à Kidal, dans le Nord du Mali, précisant être "sans nouvelles" d'eux depuis.

"Il était 13H00 sur place quand Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont été enlevés par des hommes armés.RFI est sans nouvelles d'eux depuis", a précisé le présentateur de RFI dans le journal de 18H00.

Kidal, ville située à plus de 1.500 km au nord-est de Bamako, près de la frontière avec l'Algérie, est le berceau de la communauté touareg et de sa rébellion du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA).

Ghislaine Dupont, journaliste expérimentée spécialiste de l'Afrique à RFI depuis des années, était déjà venue faire des reportages dans cette ville lors de la présidentielle de juillet-août au Mali.

Elle avait quitté Bamako pour Kidal mardi, en vue d'émissions spéciales sur le Mali devant passer sur RFI les 7 et 8 novembre.