Dépêches AFP

Maroc: le Parlement dénonce la résolution européenne sur les migrants mineurs

11 juin 2021 à 11h34 Par AFP
Le Parlement marocain a dénoncé vendredi la résolution du Parlement européen accusant le Maroc d'utiliser les migrants mineurs comme un "moyen de pression politique", après un récent afflux migratoire dans l'enclave espagnole de Ceuta. Jeudi, le Parlement européen a adopté un texte proposé par des parlementaires espagnols, rejetant "l'utilisation par le Maroc des contrôles aux frontières et de la migration, notamment des mineurs non accompagnés, comme moyen de pression politique sur un Etat membre de l'Union" européenne (UE).Le bureau du Parlement marocain "dénonce le contenu de cette résolution contenant de nombreuses contrevérités" et "réitère le statut juridique" de Ceuta, qu'il qualifie de "ville marocaine occupée", selon une déclaration après une réunion d'urgence jeudi soir à Rabat, reprise dans un communiqué.La résolution adoptée par le Parlement européen n'a pas de caractère contraignant pour le Maroc.Pour le ministère marocain des Affaires étrangères, cette résolution "ne change rien à la nature politique de la crise bilatérale entre le Maroc et l'Espagne". "Le problème demeure avec l'Espagne, tant que les raisons de son déclenchement n'ont pas été résolu", a-t-il ajouté dans un communiqué.L'arrivée, mi-mai, de près de 10.000 migrants à Ceuta, dont beaucoup de mineurs, à la faveur d'un relâchement des contrôles frontaliers côté marocain, a marqué le point culminant d'une crise majeure entre Rabat et Madrid.Celle-ci avait été provoquée par l'hospitalisation pour des "raisons humanitaires" en Espagne du chef des indépendantistes sahraouis du Front Polisario, considéré par le Maroc comme un "criminel de guerre".Début juin, le Maroc s'est dit disposé à collaborer avec les pays européens et l'UE pour "le règlement définitive" de la question des mineurs marocains en situation irrégulière en Europe.