Naufrage d'un ferry à Zanzibar: au moins 43 morts et 300 disparus

Par La rédaction

ZANZIBAR (Tanzanie) (AFP) - (AFP)

Au moins 43 personnes sont mortes et environ trois cents étaient portées disparues samedi, après le naufrage d'un ferry reliant les deux principales îles de Zanzibar, un très touristique archipel de l'océan Indien dépendant de la Tanzanie, selon des premiers bilans.

D'après les autorités de Zanzibar, une entité semi-autonome de la république de Tanzanie, l'embarcation transportait environ 600 personnes entre les îles d'Unguja et de Pemba, les deux principales de l'archipel.

"Nous avons retrouvé pour l'instant 43 personnes qui sont mortes," a indiqué à l'AFP le ministre de Zanzibar pour les situations d'urgences, Mohammed Aboud.

Samedi matin, les autorités faisaient état de 259 rescapés, dont 40, blessées, se trouvaient dans un état critique.

D'après ces bilans, quelque 300 personnes resteraient donc disparues.

Le secrétaire d'Etat adjoint à l'Infrastructure et à la Communication de Zanzibar, Issa Gavu, a de son côté indiqué que 20 enfants se trouvaient parmi les rescapés.

Selon un journaliste de l'AFP présent sur place, aucun étranger n'avait, à ce stade, été recensé parmi les morts et les rescapés.

Le ferry était occupé en grande majorité par des habitants de l'archipel de Zanzibar, dont de nombreux habitants de l'île de Pemba qui revenaient chez eux à l'issue des vacances et à la fin du mois du Ramadan.

"Des équipes de sauvetage de la marine et de la police ont été envoyées sur place", a poursuivi M. Gavu, ajoutant toutefois que "les opérations de sauvetage (pâtissaient) du manque d'équipement".

"Nous avons demandé une aide d'urgence à Dar es Salaam (la principale ville tanzanienne, sur la côte), notamment des plongeurs, pour nous aider dans les opérations de secours," a précisé M. Aboud.

Ferry apparemment "surchargé"

Des rescapés commençaient cependant à arriver à Stone Town, la capitale et principal port de l'archipel.Un centre de secours d'urgence y a été mis en place.

Le ferry MV Spicy Islander était parti vers 21H00 locales (18H00 GMT) de l'île de Unguja, et a chaviré quatre heures plus tard.Pemba, que le bateau tentait de rejoindre, se trouve à 80 kilomètres plus au nord-est.

Les circonstances de l'accident étaient encore peu claires à ce stade, mais selon M. Gavu, le ferry était apparemment "surchargé".

Le nombre exact de personnes à bord de ce genre d'embarcation est souvent difficile à établir en l'absence d'un système fiable d'enregistrement des passagers.

Le bateau transportait une importante cargaison de riz et autres marchandises.

Le naufrage du MV Spicy Islander vient allonger un peu plus la liste noire des incidents impliquant les navires de transport de passagers et de marchandises de l'archipel tanzanien.

Plusieurs incendies sont intervenus ces dernières années sur des bateaux reliant des îles de l'archipel.En ami 2009, un ferry avait aussi chaviré, faisant six morts.

Zanzibar, dont la capitale est classée au patrimoine de l'Unesco, tire ses ressources essentiellement du tourisme.