Niger: deux personnes tuées par un engin explosif dans le sud-est

Par AFP

AFRICA RADIO

Deux personnes sont mortes mercredi dans l'explosion d'un engin enfoui près des locaux de la mairie de Gueskérou, une ville de la région nigérienne de Diffa (sud-est) proche du Nigeria, a indiqué mercredi à l'AFP un élu local.

"L'explosion s'est produite à côté de la mairie de Gueskérou. C'est peut-être une mine anti-personnel qui y a été enterrée et qui a explosé ce matin (mercredi) au passage d'éleveurs et deux sont morts", a indiqué à l'AFP un élu local. La zone de Gueskérou, riveraine de la Komadougou (rivière qui sert de frontière naturelle entre le Niger et le Nigeria) est exposée depuis quatre ans aux raids meurtriers du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, affilié au groupe Etat islamique.Fin août 2019, douze villageois avaient été tués dans un village de cette commune lors d'une attaque attribuée à Boko Haram. Onze des victimes avaient été exécutées par balles et une autre avait été égorgée, d'après les autorités locales.La région de Diffa est depuis 2015 la cible d'attaques de Boko Haram, dont des combattants se sont également retranchés dans la région du lac Tchad. Cette région abrite 263.000 réfugiés nigérians et des déplacés internes chassés notamment par les violences jihadistes, selon l'ONU qui s'inquiète du manque de fonds pour couvrir tous les besoins.