Nigeria: 11 morts dans des attaques contre une école et l'armée

17 juin 2013 à 18h26 par La rédaction

AFRICA RADIO
MAIDUGURI, Nigeria (AFP) - (AFP)

Des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram ont attaqué dans la nuit de dimanche à lundi une école secondaire et un check-point militaire, faisant onze morts, dont sept étudiants, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé lundi soir l'armée.

Les agresseurs, selon les rares informations disponibles qui ne pouvaient être confirmées de source indépendante, auraient commencé à attaquer le quartier étudiant de la ville de Damataru dimanche soir, et a tiré de façon sporadique, tuant sept étudiants et deux professeurs.Deux agresseurs ont également été tués, selon l'armée.

Un check-point militaire a également été attaqué et une bataille a opposé des soldats à des membres présumés de Boko Haram pendant cinq heures, blessant trois soldats, a indiqué le lieutenant Eli Lazarus, porte-parole militaire de l'Etat de Yobe, où se situe Damataru.

"Deux professeurs et deux assaillants ont péri dans plusieurs attaques, et sept étudiants innocents ont été tués", a-t-il dit dans une déclaration.

Les attentats de Boko Haram et la répression de l'insurrection par les forces de sécurité ont fait au moins 3.600 morts depuis 2009, selon l'ONG Human Rights Watch.

L'armée a lancé à la mi-mai une offensive de très grande envergure contre le groupe Boko Haram dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa (nord-est) où l'état d'urgence avait été décrété.