Nigeria: 15 morts dans l'accident d'un camion-citerne à Lagos

Par La rédaction

Lagos (AFP)

Quinze personnes ont été tuées dans l'accident d'un camion-citerne mardi à Lagos, la capitale économique nigériane, a indiqué mercredi l'agence de gestion des urgences.

Le camion rempli d'essence s'est renversé et a pris feu peu avant minuit (23H00 GMT) mardi.Neuf corps ont été trouvés dans un premier temps, selon Ibrahim Farinloye, porte-parole de l'agence nationale de gestion des urgences (NEMA).

"Les pompiers ont depuis découvert six autres corps", a-t-il ajouté, portant le bilan à 15 morts.

Quatre bâtiments, plus de 60 boutiques et quatre bus ont également été détruits par le feu, qui a pu être maîtrisé vers une heure du matin mercredi, a précisé M. Farinloye.

L'accident, qui a eu lieu sur la voie rapide Apapa-Oshodi reliant le port à l'aéroport international de Lagos, un des axes les plus fréquentés de la ville, a causé de nombreux embouteillages.

Une défaillance des freins du camion est à l'origine de l'accident, selon un responsable fédéral des pompiers, Ganiyu Olayiwola. 

Le chauffeur du camion fait partie des victimes, d'après Rasaq Fadipe, le chef des pompiers de Lagos, qui s'est exprimé sur la chaîne de télévision nigériane Channels.Il a aussi mentionné de nombreux blessés, sans préciser le nombre.

4.246 personnes ont été tuées et 20.709 blessées dans 6.274 accidents de la route au Nigeria en 2012, a révélé mercredi le porte-parole de l'agence fédérale de sécurité routière FRSC Jonas Agwu dans une déclaration à l'AFP.

Les chiffres de 2012 ne sont pas encore dévoilés.

La FRSC a lancé l'année dernière une campagne pour le "changement de comportement" sur la route, pour réduire ce bilan dramatique dans le pays le plus peuplé d'Afrique.

Le mauvais état des routes, la vitesse excessive des automobilistes, l'indiscipline et la conduite en état d'ivresse sont les principales causes des accidents, selon l'agence.