Nigeria: arrestation de suspects du meurtre d'un ancien chef d'état-major

Par AFP

AFRICA RADIO

Cinq personnes soupçonnées d'avoir tué par balle l'ancien chef d'état-major de l'armée de l'air nigériane Alex Badeh ont été arrêtées, a annoncé jeudi la police.

Le maréchal de l'armée de l'air à la retraite Alex Badeh a été abattu la semaine dernière par des tireurs non identifiés sur une route dans les environs d'Abuja. Il revenait de sa ferme lorsqu'il a été victime d'une embuscade et tué.La police a indiqué dans un communiqué avoir arrêté "deux suspects principaux ayant participé au meurtre ... et trois autres suspects".Les suspects se "trouvent actuellement dans un centre de détention de la police" et font l'objet d'une enquête.Le président nigérian Muhammadu Buhari a condamné le meurtre et ordonné immédiatement aux forces de sécurité d'arrêter les coupables afin de les traduire en justice.Il a également ordonné à la police de mieux assurer la sécurité des conducteurs.Alex Badeh, 61 ans, qui a servi le Nigeria sous la présidence de l'ex-chef d'Etat Goodluck Jonathan, avait cessé ses activités en 2015, à l'arrivée au pouvoir de l'ancien général Muhammadu Buhari.Il a été accusé de corruption et de détournements d'argent alors qu'il était en fonction, au plus fort du conflit avec le groupe jihadiste Boko Haram, et était dans l'attente de son procès avec nombreux autres membres de l'ancien gouvernement. Le Nigéria affronte de nombreux problèmes de sécurité, des jihadistes de Boko Haram qui multiplient les attaques dans le nord-est du pays, aux conflits entre agriculteurs et éleveurs pour l'accès aux terres, en passant par les enlèvements contre rançon et vols à main armée dans le Sud.Le président Buhari, candidat à sa propre succession au scrutin de février, est sous le feu des critiques pour ses réponses jugées insuffisantes aux problèmes de sécurité.