Nigeria: les rebelles du sud menacent de faire exploser des bombes à Abuja

Par La rédaction

LAGOS (AFP) - (AFP)

Le Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger (Mend), principal mouvement armé de la zone pétrolifère du Nigeria, a menacé mercredi de faire exploser des bombes à Abuja lors des célébrations de l'anniversaire de l'indépendance du pays samedi prochain.

Le Mend "a l'intention de placer des bombes à Eagle Square, lieu prévu des célébrations de l'anniversaire de l'indépendance, et dans ses environs immédiats", a annoncé dans un communiqué le groupe qui l'an dernier avait revendiqué l'explosion de deux bombes ayant fait 12 morts et 38 blessés à Abuja pour le cinquantième anniversaire de l'indépendance, le 1er octobre.

Le Mend a averti le public qu'il fallait prendre son avertissement au sérieux, précisant que l'attaque serait d'une "nature nouvelle".

Le Mend affirme se battre pour une plus juste répartition de l'énorme manne pétrolière en faveur des populations du delta qui vivent dans la pauvreté et concentre généralement ses attaques dans le sud du pays.

Jeudi dernier, l'armée nigériane a accordé une semaine aux groupes armés du Delta du Niger (sud du Nigeria) pour rendre leurs armes avant d'être poursuivis et arrêtés, près de deux ans après l'offre d'amnistie du gouvernement aux rebelles de la région.

Dans un communiqué, l'armée avait annoncé qu'elle accordait pendant sept jours une amnistie à tous ceux qui possèdaient illégalement des armes dans la région du Delta du Niger et qui les remettraient aux autorités mais que passé ce délai, ils seraient poursuivis et arrêtés.