Nigeria: six soldats tués dans une embuscade jihadiste dans le nord-est

15 mars 2020 à 18h28 par AFP

AFRICA RADIO

Six soldats nigérians ont été tués dimanche dans une embuscade tendue par des jihadistes de Boko Haram à un convoi militaire dans le nord-est, près de la frontière avec le Cameroun, ont déclaré des sources sécuritaires à l'AFP.

Les jihadistes ont ouvert le feu sur le convoi au niveau du village de Mayanti, près de la ville de Banki, dans une zone déjà attaquée à plusieurs reprises par les insurgés."Nous avons perdu six soldats dans l'embuscade des terroristes de Boko Haram à 10h25 (09H25GMT)", a déclaré à l'AFP un officier sous couvert d'anonymat."Le convoi se dirigeait vers Banki lorsque les terroristes ont attaqué avec des armes lourdes et des RPG (lance-roquettes)", a déclaré une deuxième source militaire faisant état du même bilan. "Les corps ont été évacués vers Maiduguri par un hélicoptère de l'armée".Banki est située à 130 kilomètres au sud-est de la capitale régionale de l'Etat du Borno, Maiduguri, et abrite quelque 45.000 déplacés ayant fui les violences dans la zone.L'insurrection jihadiste a fait quelque 36.000 morts et deux millions de déplacés dans le nord-est. Les violences se sont propagées au Niger, au Tchad et au Cameroun voisins.