Nigeria: un double attentat à Maiduguri commis par deux femmes kamikazes

Par La rédaction

Kano (Nigeria) (AFP)

Le double attentat qui a tué mardi au moins 45 personnes dans un marché de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, a été commis par deux femmes kamikazes, a indiqué une source sécuritaire de haut rang.

"Il s'agit d'attentats-suicides impliquant deux femmes (...).La première kamikaze était postée près d'un rickshaw rempli de marchandises", a déclaré cette source basée à Maiduguri, sous couvert d'anonymat. 

"Près de 10 minutes plus tard, une autre femme, qui avait l'air d'avoir 19 ans et semblant porter un bébé, (...) a déclenché une bombe sur son dos", a-t-elle ajouté.

Plus de 45 personnes ont été tuées, selon une employée de l'équipe médicale et des témoins.

Une bombe cachée dans un rickshaw a explosé vers 11h00 (10H00 GMT) dans le Monday Market, un marché très populaire, et la détonation a retenti dans tout le centre-ville, avant que ne s'élève une épaisse fumée noire, selon un journaliste de l'AFP.

L'attentat n'a pas encore été revendiqué mais Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno, où Boko Haram a été fondé il y a plus de dix ans, a été la cible de très nombreuses attaques du groupe islamiste.

L'insurrection et sa répression par l'armée ont fait plus de 13.000 morts depuis 2009.