Présidentielle au Cameroun: 23 candidatures définitives dont celle du président Biya

Par La rédaction

YAOUNDE (AFP) - (AFP)

La Cour suprême camerounaise a validé mercredi matin deux nouvelles candidatures à l'élection présidentielle, précédemment récusées, portant à 23 le nombre définitif des candidats - dont le président sortant Paul Biya - qui s'affronteront le 9 octobre, a constaté l'AFP.

D'abord rejetées par la Commission électorale, les candidatures d'Anicet Ekane du Mouvement africain pour la nouvelle indépendance et la démocratie (Manidem), et de Daniel Soh Fone du Parti socialiste unifié (PSU), ont été validées, a indiqué Alexis Dipanda Mouelle, premier président de la Cour suprême, au cours d'une audience de près de 13 heures.

La Commission Elections Cameroon (Elecam) estimait que les deux candidats n'avaient pas produit le bon certificat d'imposition.La Cour suprême n'a pas retenu ces arguments.

La Cour, qui a aussi rejeté les recours de 16 autres candidats, a confirmé la candidature de Paul Biya, 78 ans, au pouvoir depuis 1982 et qui brigue un nouveau septennat.

Elle a jugé irrecevables une requête demandant le "rejet de la candidature de Paul Biya" et une plainte pour "inéligibilité", qui faisait état d'un "flagrant délit de distraction massive des deniers publics à l'occasion" du congrès de son parti.

M. Biya a commis quatre avocats et mandatés trois personnalités de son parti pour sa défense.

L'opposant historique, John Fru Ndi, est également candidat à ce scrutin à tour unique.Opposition et société civile accusent M. Biya d'avoir verrouillé le système électoral pour s'assurer une réélection sans difficultés.

Le 9 septembre, Elecam avait produit une liste provisoire de 21 candidats retenus sur un total de 52 dossiers de candidatures.