RD Congo: les rebelles du M23 quitteront Goma d'ici vendredi

27 novembre 2012 à 13h09 par La rédaction

KINSHASA (AFP) - (AFP)

Le chef militaire des rebelles du M23, le général Sultani Makenga, a déclaré mardi que ses troupes auront quitté d'ici vendredi Goma, la ville stratégique de l'est de la République démocratique du Congo qu'elles occupent depuis une semaine, pour se conformer à une décision des Etats de la région.

"Demain ou après demain (...) au plus tard dans trois jours, on va quitter Goma (...) On nous avait demandé de nous retirer à 20 kilomètres et nous allons le faire, il n'y a pas de problème", a déclaré à l'AFP le général Makenga, en référence au sommet de Kampala samedi.

La déclaration du sommet de Kampala demandait aux rebelles d'arrêter la guerre et de se retirer de Goma sous 48 heures et à au moins à 20 km au nord de cette ville, qu'ils ont prise le 20 novembre.En échange, Kinshasa devait prendre en compte leurs revendications "légitimes".

Le général Makenga a expliqué que le délai de 48 heures était trop court parce qu'il lui fallait rassembler ses forces avant de faire retrait.

"Nous avons des forces à Masisi", un territoire à l'ouest de Goma."On a commencé à retirer nos forces, nos forces sont en mouvement", dans cette zone, a-t-il dit."On attend nos forces qui sont loin de Goma, qu'elles arrivent au lieu de rassemblement" avant un retour aux positions initiales dans le territoire de Rutshuru, à la frontière avec le Rwanda et l'Ouganda.Ces deux pays sont accusés de soutenir la rébellion créée en mai, ce qu'ils démentent.

Lundi, le général Makenga s'est rendu en Ouganda où il devait rencontrer les chefs d'état-major ougandais, rwandais et congolais."Je suis arrivé en retard à cause du mauvais temps, et le chef d'état-major du Congo était déjà reparti", a-t-il expliqué à son retour en RDC.