RDC: au moins sept civils tués en Ituri

Par AFP

AFRICA RADIO

Au moins sept civils ont été tués jeudi par des miliciens en Ituri dans le nord-est de la République démocratique du Congo, théâtre de tueries de civils dignes d'un possible "crime contre l'humanité" d'après les Nations unies.

"Repoussant une offensive lancée contre nos positions, l'armée a définitivement neutralisé dix assaillants. Dans leur fuite, ils ont tué sept paisibles civils", a déclaré à l'AFP vendredi un porte-parole de l'armée congolaise dans la région, le lieutenant Jules Ngondo.La radio onusienne Okapi a avancé pour sa part le bilan de 13 civils tués ce jeudi. Elle tire généralement ses informations de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) et des Casques bleus présents en Ituri.Dans les deux cas, l'attaque est attribuée aux miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo (Codeco).Active dans le nord de l'Ituri en territoire de Djugu, la Codeco prétend défendre les intérêts de la communauté Lendu (majoritairement des agriculteurs), face à une autre communauté, les Hema, agriculteurs et commerçants.L'armée a annoncé fin mars avoir tué le chef de la Codeco, Ngudjolo.Depuis fin 2017, plus de 700 civils ont été tués en Ituri dans des violences dignes d'un "crime contre l'humanité", avait indiqué en janvier une enquête des Nations unies, ajoutant que "la grande majorité des victimes des attaques semble avoir été visée en raison de leur appartenance à la communauté Hema".Le président de la conférence épiscopale Mgr Marcel Utembi a appelé vendredi "nos frères et soeurs vivant dans la province de l'Ituri (...) à cultiver l'esprit d'amour et de tolérance mutuelle"."La vie humaine est sacrée. Les conflits fonciers ou administratifs ne peuvent en aucun cas légitimer les tueries intercommunautaires", a ajouté Mgr Marcel Utembi.Dans cette région aurifère et pourvue de pétrole, un conflit intercommunautaire entre milices Hema et Lendu avait fait plusieurs dizaines de milliers de victimes entre 1999 et 2003, jusqu'à l'intervention d'une force européenne, sous commandement français.