Dépêches AFP

RDC: installée dans des zones reculées, la lutte contre l'épidémie d'Ebola rendue difficile

14 août 2020 à 15h05 Par AFP
Avec des cas dans des zones éloignées et difficiles d'accès, la lutte contre l'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo est difficile, a alerté vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "La propagation géographique de l'épidémie est vaste, avec des cas dans certaines zones séparées par plus de 250 kilomètres et de nombreuses zones ne sont accessibles que par hélicoptère ou par bateau", explique dans un communiqué le directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.Pour faire face à la 11e épidémie de fièvre hémorragique déclarée en mai dans des zones enclavées du nord-ouest du pays, l'OMS a déployé une centaine d'agents et débloqué 2,5 millions de dollars américains. Mais elle estime aujourd'hui avoir besoin d'un financement supplémentaire, jugeant l'évolution de l'épidémie inquiétante.Un total de 86 cas (82 confirmés et 4 probables) dont 36 décès ont été enregistrés, soit une létalité globale de 41,9%, selon les statistiques des autorités sanitaires congolaises et l'OMS jeudi.La précédente épidémie, la plus meurtrière qu'a connu la RDC avec 2.277 décès, s'était déclarée le 1er août 2018 et s'est officiellement terminée le 25 juin. "Qu'il s'agisse de Covid-19, d'Ebola ou d'autres épidémies à fort impact, nous devons être prêts, nous devons être en état d'alerte et nous devons réagir rapidement", a exhorté M. Ghebreyesus.