RDC : reprise du trafic sur le lac Kivu entre Goma et Bukavu

Par AFP

AFRICA RADIO

Le trafic va reprendre jeudi sur le lac Kivu entre Goma et Bukavu dont les deux provinces n'enregistrent plus aucun cas de Covid-19 dans l'est de la République démocratique du Congo, a indiqué mercredi le gouverneur du Nord-Kivu.

"Le danger de propagation n'est pas encore totalement écarté", a prévenu le gouverneur Carly Nzanzu dans un communiqué qui ajoute que "le port du masque est obligatoire pour tous les passagers", ainsi que "la distanciation sociale sur le bateau" et "le lavage des mains et la prise de température à l'embarquement comme au débarquement".Le gouverneur du Nord-Kivu avait annoncé vendredi la guérison du dernier des cinq cas dans sa province. Il a annoncé mardi la reprise du trafic aérien entre Goma et les villes de l'arrière-pays Butembo et Beni.Beni est l'épicentre d'une autre épidémie d'Ebola dont plusieurs cas ont été enregistrés depuis le rebond de l'épidémie le 10 avril.Mardi, la province voisine du Sud-Kivu a également annoncé qu'elle compte "zéro cas positif" de coronavirus, car "le troisième et dernier malade du coronavirus" a été "déclaré guéri après les deux autres"."Nous avons gagné la bataille et non la guerre" a noté le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi, qui a insisté sur le port obligatoire du masque dans sa province sous peine d'une amende de 5.000 francs congolais (un peu moins de trois dollars).Au total, la RDC a enregistré 491 cas confirmés depuis le 10 mars, dont 30 décès et 59 guérisons. L'immense majorité des cas (476) se trouve à Kinshasa qui concentre tous les décès.Ces derniers jours, deux cas sont apparus à Matadi (ouest) et un cas dans le Haut-Katanga (sud-est) où la ville-frontalière de Kasumbalesa était confinée mercredi pour 24h00 après Lubumbashi la veille, pour rechercher des contacts.Le cas positif du Haut-Katanga est en effet un Congolais revenu du Kenya qui est entré par Kasumbalesa.