Réforme constitutionnelle: les Algériens boudent massivement les urnes

AFRICA RADIO

1er novembre 2020 à 18h28 par AFP

Appelés à entériner une révision constitutionnelle censée fonder une "nouvelle République", les Algériens ont boudé massivement les urnes dimanche lors d'un référendum qui s'est tenu en l'absence de son initiateur, le président Abdelmadjid Tebboune, hospitalisé à l'étranger.