Rigoberte Mbah, footballeuse camerounaise et esclave moderne ?

21 février 2011 à 17h48 par La rédaction

Triste histoire que celle de Rigoberte Mbah, joueuse de football d'origine camerounaise. Recrutée à l'été 2008 par le club de football féminin d'Hénin-Beaumont, la jeune femme de 27 ans est aujourd'hui menacée d'expulsion. Une situation que dénonce son avocate qui reproche à son club de l'avoir exploitée pendant trois ans. D'abord placée en rétention pendant cinq jours, elle vient d'être libérée sur décision de justice.

Tout aurait pu bien commencer pour cette jeune prodige du football Camerounais. Arrivée il y a trois ans au club d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Rigoberte Mbah pensait avoir décroché le gros lot. Joueuse reconnue et respectée dans son pays natal, elle s'est retrouvée au bas de l'échelle. Paradoxalement, le jour où elle a signé dans ce club de Première Division. En effet, ce jeudi, alors qu'elle était chez son kiné, Rigoberte a été arrêtée par la police et placée en rétention. En situation irrégulière, elle est menacée d'expulsion. Un fait que dénonce son avocate. Maître Emmanuelle Lequien pointe du doigt le club d'Hénin-Beaumont, qui n'aurait (...)

> Lire la suite