Sécheresse à Djibouti: appel de fonds de 39,9 millions de dollars de l'ONU

Par La rédaction

GENEVE (AFP)

L'ONU a demandé mercredi 39,9 millions de dollars (28,4 millions d'euros) pour venir en aide à 120.000 personnes qui souffrent de la sécheresse à Djibouti depuis 2005.

Après ces années de sécheresse chronique, environ 25.000 enfants de moins de cinq ans -- ce qui représente 20% de cette catégorie -- souffrent de malnutrition aiguë à Djibouti, selon un communiqué du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU.

La sécheresse qui affecte le nord de la Corne de l'Afrique, à l'est du continent, détruit les récoltes et décime les troupeaux.

"Des années successives de sécheresse ont dévasté les moyens de subsistance des populations dans les régions rurales de Djibouti", a déclaré la responsable des Affaires humanitaires de l'ONU Valerie Amos, citée dans le communiqué.

"En raison des prix élevés des denrées alimentaires et d'un pouvoir d'achat réduit, trop de gens sont incapables de nourrir leurs familles", a-t-elle souligné.