Semaine du 11 au 15 Avril - Les infos qui vous ont échappé

15 avril 2011 à 12h42 par La rédaction

Une candidature en orL'ancien athlète Carl Lewis a annoncé mercredi sa candidature au poste de sénateur du New-Jersey. « Quand je participe, je participe pour gagner » a déclaré le sprinteur neuf fois médaillé d'or aux Jeux Olympiques. Il courra sous la bannière du parti démocrate, lors des prochaines élections législatives qui auront lieu en novembre. Néophyte en politique, Carl Lewis est déjà très engagé dans la vie locale, en tant qu'animateur social. Pas sûr que ce soit suffisant pour permettre au parti démocrate de s'emparer de ce bastion républicain. Mais on peut compter sur Carl Lewis pour aller jusqu'au sprint final...Bientôt un �?tat palestinien ?Ce n'est peut-être pas pour tout de suite, mais un rapport des Nations Unies, rendu public mardi, estime que les Autorités palestiniennes sont tout à fait aptes à diriger un �?tat, au regard des structures gouvernementales en fonctionnement, notamment dans les domaines de la justice, de l'éducation et de la protection sociale. Un rapport qui confirme les études précédentes de la Banque Mondiale et du FMI. Seul hic que souligne ce rapport, le gestion de l'�?tat est rendu impossible par l'occupation israélienne. Prochaine étape pour les Autorités palestiniennes, demander à l'assemblée générale de l'Onu, la reconnaissance de l'�?tat palestinien. Fin 2010, six pays sud-américains avaient reconnu la Palestine. Ce qui porte la liste à 94 pays, sur les 192 que compte l'Assemblée onusienne. Une demande jugé irréaliste par Israël, qui demande d'abord la signature d'un accord de paix.Vladimir Poutine, prochain président de la Russie ?On s'en doutait, Russie Unie l'a fait. Le parti de Vladimir Poutine, premier ministre russe, a annoncé jeudi qu'il souhaitait que l'ancien président soit candidat à la prochaine élection de 2012. Une annonce qui intervient en pleine rivalité entre le premier ministre et le président actuel, Dmitri Medvedev. L'homme fort de la toundra avait déclaré mercredi qu'il n'excluait pas de se présenter à la présidence, tout comme Dmitri Medvedev l'avait fait la veille. Et Vladimir Poutine de souligner que cette candidature serait décidé en commun. On a vu les ravages du communisme en Russie...Vous vouliez des nouvelles de Ben Ali ?Et bien, l'ancien président tunisien, bouté hors du palais par une révolte populaire, s'ennuie. Sorti, il y a maintenant trois semaines de l'hôpital après un accident cardio-vasculaire, un simple malaise hypoglycémique disent les mauvaises langues, l'ancien dirigeant, visé par un mandat d'arrêt international, passe ses journées devant les chaînes d'information continue, dans une villa de Djeddah en Arabie Saoudite. Et, selon des témoins, les disputes seraient fréquentes entre lui et sa femme Leïla. Quand on a eu un train de vie présidentiel difficile de retomber dans le train-train du quotidien...Stéphanie Hartmann