Somalie: un humanitaire "détenu" et non enlevé, selon l'ONU

19 juillet 2010 à 16h01 par La rédaction

NAIROBI (AFP)

Le Service de l'action antimines des Nations Unies (UNMAS) a indiqué lundi dans un communiqué, qu'un Somalien, sous contrat avec l'UNMAS, était détenu par les autorités locales en périphérie de Mogadiscio.

Un collègue et un proche de Said Moalim Bashir avaient rapporté dimanche à l'AFP son enlèvement à un barrage entre Mogadiscio et Teredishe, une localité en périphérie de la capitale abritant des milliers de familles de déplacés.Cette zone est contrôlée par les insurgés islamistes somaliens.

L'UNMAS a précisé dans son communiqué que son collaborateur n'avait pas été enlevé mais qu'il était "détenu par les autorités locales".

"Les autorités locales ont été contactées et des discussions sont en cours pour dissiper le malentendu", a expliqué l'UNMAS dans son communiqué, qui précise que M. Bashir est en bonne santé.

Un de ses proches avait expliqué dimanche à l'AFP que son véhicule avait été intercepté près d'un camp de déplacés par des hommes en arme.