Soudan du Sud: Kiir lance la monnaie nationale, appelle à rappatrier les fonds

Par La rédaction

JUBA (AFP) - (AFP)

Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, a lancé lundi la livre sud-soudanaise et a ordonné aux responsables de rapatrier leurs fonds, alors que la corruption est endémique ce pays qui a accédé à l'indépendance le 9 juillet.

"Je voudrais vous conseiller sincèrement à tous -- ceux d'entre vous qui ont de l'argent à l'étranger -- de rapatrier votre argent dans cette banque", a déclaré M. Kiir lors de la cérémonie de lancement de la nouvelle monnaie à la banque centrale du Soudan du Sud, devant des ministres et des hauts responsables du gouvernement.

"Je sais qu'il y a des gens qui ont d'énormes sommes sur des comptes hors du pays.Rapatriez cet argent", a-t-il insisté, avant de changer lui-même un peu d'argent en livres sud-soudanaises, dont le cours a été fixé à parité avec la livre soudanaise.

Les billets de la nouvelle monnaie sont à l'effigie de John Garang, le chef historique des rebelles sudistes, mort quelques mois après l'accord de paix de 2005 qui avait mis fin à plusieurs décennies de guerre entre les rebelles sudistes et les gouvernements successifs de Khartoum.

Selon le gouverneur de la banque centrale du Soudan du Sud, Elijah Malok, ce choix est une "marque de respect" pour l'ancien dirigeant et pour l'histoire de la nouvelle nation.

M. Malok a exhorté les gouverneurs des dix Etats du Soudan du Sud à coopérer avec un comité technique composé de banquiers et de responsables du ministère des Finances, pour assurer la circulation la plus rapide de la nouvelle monnaie et éviter que le pays ne soit envahi par l'ancienne monnaie, la livre soudanaise, qui connaît une inflation galopante.