Soudan: la Russie défend le "rétablissement de l'ordre" face aux "provocateurs"

6 juin 2019 à 9h26 par AFP

AFRICA RADIO

La Russie a défendu jeudi le "rétablissement de l'ordre" face aux "extrémistes et provocateurs" au Soudan, où le mouvement de contestation contre les autorités militaires est confronté à une répression sanglante et une escalade de la violence ces derniers jours.

"La situation est assez compliquée et nous sommes partisans d'un règlement de tous les problèmes sur la base d'un dialogue national, de la recherche de solutions qui feront consensus à propos de la période de transition, qui doit aboutir à des élections", a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov, cité par l'agence Interfax."Pour cela, il faut bien entendu rétablir l'ordre, lutter contre les extrémistes et les provocateurs qui ne veulent pas une stabilisation de la situation", a-t-il ajouté, se disant "opposé à une ingérence étrangère" au Soudan.Selon M. Bogdanov, la Russie, qui a reconnu en janvier la présence de ses "instructeurs" aux côtés des autorités au Soudan, "a des contacts avec toutes les forces politiques et sociales" du pays, y compris l'opposition.La répression au Soudan a fait au moins 108 morts depuis lundi, selon un dernier bilan annoncé par un comité de médecins et a suscité l'indignation internationale.La Russie et la Chine ont bloqué mardi au Conseil de sécurité de l'ONU un texte condamnant les morts civils au Soudan et appelant à cesser immédiatement la violence, l'estimant "déséquilibrée".Mardi, la diplomatie russe avait appelé "toutes les forces soudanaises à faire preuve de la plus grande responsabilité et à régler des conflits politiques intérieurs dans leurs pays par des moyens pacifiques et démocratiques".